Connue pour ses effets néfastes sur la santé, la consommation régulière de joints peut entraîner chez les sujets des troubles comportementaux variables. Donc, afin de pouvoir détecter et accompagner les proches et amis pris au piège de la consommation de joint, il est important de savoir comment se comporte un fumeur de joint. Retrouvez ici toutes les informations utiles sur le comportement d’un fumeur de joint.

Comment le Joint agit-il sur le comportement des fumeurs ?

Principalement composée du tétra-hydro-cannabinol (THC), la fumée de joint atteint facilement le cerveau où il se loge dans la graisse. Son action stimule la secrétion de la dopamine qui est l’hormone du plaisir. C’est ce qui justifie la sensation de plaisir, de bien-être et même d’euphorie que la consommation de joint procure aux fumeurs. Mais en provoquant une modification dans le fonctionnement du système nerveux, le THC provoque souvent des effets indésirables qui conduisent progressivement au changement de comportement des fumeurs. En savoir plus

Les attitudes et comportements que développe un fumeur de joints

Les personnes qui fument régulièrement le joint peuvent réagir différemment. Mais de façon générale, un fumeur de joint aura tendance à s’éloigner sans raison de son cercle habituel de fréquentation. Il aura aussi tendance à se rapprocher des personnes avec lesquelles il fume, se fermant ainsi peu à peu dans une bulle. Aussi, devient-il progressivement insensible et désintéressé par tout ce qui ne lui procure pas les sensations tant appréciées que lui procure le THC. Ses passions et autres habitudes perdront de l’intérêt à ses yeux.

Même dans la vie de couple, un fumeur de joint sera difficile à vivre. En effet, il sera enclin à des sauts d’humeurs réguliers et donnera souvent l’impression d’être vide de sentiment. Son indifférence et son détachement posent souvent problème au maintien de rapport harmonieux entre les partenaires. Par ailleurs, le joint peut entrainer chez un fumeur des tendances de violence et d’agressivité. Voir plus

L’agressivité chez les fumeurs de joints

Les effets de la consommation de cannabis ne sont pas toujours pacifiques. Une consommation régulière de joint peut entrainer le fumeur vers le développement de comportements violents. Et ce, au point qu’il devienne dangereux pour son entourage et les gens qui l’aiment. En effet, le manque de patience qui peut être l’un des impacts de la consommation de joint peut conduire les fumeurs à devenir violents sans réellement le réaliser. Plus loin, la violence du fumeur peut être dirigée contre sa propre personne pouvant ainsi le conduire à devenir dangereux pour lui-même.

La perte de mémoire due à la consommation de joint

L’un des comportements susceptibles de vous alerter sur la consommation de joint par l’un de vos proches, c’est aussi sa tendance à oublier les choses. Le joint peut entrainer des pertes partielles de mémoire. En effet, l’indifférence qu’il crée dans leurs esprits facilite l’oublie des informations que le cerveau considérait jadis comme importantes. Ceci, au point d’influer sur leurs boulots. Chez les jeunes, cela se ressent par rapport à l’école car le cannabis crée un manque de concentration et peut agir également sur les rendements dans les études. Il existe cependant une alternative, le cbd. Il est désormais légal d’acheter du CBD en France.

Articles similaires

Quels sont les comportements d’un fumeur de joints ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *