Il est essentiel de choisir le porte-bébé de randonnée en fonction de l’âge de l’enfant. D’une part, c’est pour garantir le confort de l’enfant comme celui de son papa ou de sa maman. D’autre part, il s’agit d’une question de sécurité pour le petit baroudeur. Effectivement, les différents modèles de porte-bébé disponibles sur le marché disposent respectivement de leur capacité de charge maximale. Le fait de ne pas respecter cette recommandation pourra mettre la vie de l’enfant en danger.

Bien choisir son porte-bébé de randonnée en fonction de l’âge de l’enfant

Durant les premiers mois d’âge de l’enfant, l’écharpe de portage est le porte-bébé de randonnée idéal. Avec un tel équipement, le poupon est bien soutenu sous ses fesses avec une position assise, les genoux bien relevés. Autrement dit, sa courbe dorsale naturelle sera bien respectée. À partir de 6 mois, il faut adopter les porte-bébés physiologiques. Mais ces derniers peuvent rapidement devenir inconfortables aussi bien pour le porteur que pour le petit passager lorsque celui-ci devient un peu plus grand. Alors, lorsque le tout-petit est capable de se tenir assis tout seul, il est temps de passer au porte-bébé dorsal. Installé plus haut, le passager bénéficie d’un champ de vision plus large. Ces modèles offrent également de nombreuses poches de rangement et de nombreuses autres fonctionnalités pour faciliter la vie des randonneurs.

Confort des parents : une caractéristique à ne pas prendre à la légère

Il n’y a pas que le confort du petit passager qui compte lors du choix d’un porte-bébé. Il est également primordial de se préoccuper du confort du porteur. Aussi, quelques points sont à observer à la loupe au moment de l’achat. Premièrement, s’il s’agit d’un porte-bébé dorsal. Une ceinture supplémentaire qui va faire le tour du bassin est salutaire afin de mieux repartir le poids de l’enfant sur le dos et les hanches. Deuxièmement, les sangles bien rembourrées permettent d’éviter d’agresser les muscles du porteur.

Troisièmement, un porte-bébé confortable est le modèle qui permet de faire descendre le bébé sans faire trop de manipulations et sans le réveiller s’il est en train de dormir. Quatrièmement, un porte-bébé est plus confortable s’il s’adapte parfaitement à la morphologie du porteur. Or, il y a très peu de chance que papa et maman ont la même morphologie. Puisque c’est ainsi, un article ajustable est une bonne alternative. En dernier lieu, les quelques kilos de bébé sont déjà une charge considérable durant la randonnée. Il est donc primordial d’éviter une charge excessive en misant sur un accessoire assez léger.

Quel est le meilleur porte-bébé de randonnée au final ?

Tout compte fait, ni le confort du bébé, ni sa sécurité, ni le confort du porteur ne doivent pas être pris à la légère. Le meilleur porte-bébé de randonnée reste donc celui qui trouve un bon équilibre entre ces différentes caractéristiques. Aussi, pour être sûr d’acquérir le meilleur équipement, il est recommandé de tester soi-même le produit en réalisant le test avec le bébé dans les magasins avant tout achat. Dernier conseil : choisir la couleur de son porte-bébé selon ses goûts pour une randonnée encore plus agréable.